Etre assmat

 

Un article qui me tient à coeur et qui risque d'intéresser beaucoup de personnes. Beaucoup de blabla, alors prépare tes Pop Corns !

Je reçois énormément de questions au sujet de mon métier, de notre métier si tu es un(e) de mes collègues. Depuis un peu moins d'un an que je suis sur Instagram, j'ai conseillé pas moins d'une trentaine de filles ou femmes qui souhaitaient devenir assmat, ou qui le sont devenues. Sans oublier le nombre de personnes qui m'écrivent pour connaitre le salaire d'une assmat, et le nombre de personnes qui dénigrent complêtement MON métier. 

Alors je vais répondre globalement, sans langue de bois. 

A ceux qui pensent que c'est un métier dénigrant :

Big Up à l'assistante sociale qui est venu lors de ma première demande d'agrément, en me certifiant que c'était une honte de faire un tel métier avec des diplomes derrière soi. 

Big Up aux personnes qui me répondent "ahhhhh .... " quand je leur dis être assistante maternelle. 

Tu penses qu'être assmat, c'est GARDER des enfants, essuyer des fesses toute la journée, ramasser du vomi, nettoyer les accidents, moucher des fontaines de mouquire, vivre dans la bave et les vitres dégoutantes, tu as tout à fait raison ! Sauf pour le terme GARDER, mais ça on y reviendra plus tard.

La plupart du temps c'est vrai ... mais à côté de ça, nous avons le droit à des tonnes de bisous, de câlins, des sourires. C'est un métier rempli de satisfaction personnelle contrairement à ce que l'on peut croire : voir évoluer un enfant grâce à nous, voir ses premiers pas, le voir apprendre de bonnes valeurs, des règles, des limites, faire en sorte qu'il acquiert une parfaite confiance en lui. 

Etre assmat c'est préparer un bébé dépendant de ses parents, à devenir un enfant autonome prêt à rentrer à l'école. C'est sociabiliser un petit être, le remplir d'amour et lui offrir un cadre rassurant pendant que ses parents sont au travail. 

Et lorsque tu vois la reconnaissance dans les yeux des parents, l'amour dans les babillages de ces petits, tu sais que ton métier est l'un des plus beaux du monde. 

On me confie l'être le plus cher qu'ils ont au monde : mon métier est tout sauf dénigrant. 

A ceux qui pensent que nous sommes payées à rester tranquillement chez soi

Ah le fameux cliché de la Nounou payée à rester allongée sur son canapé toute la journée. 

Si tu as envie de devenir assmat pour gagner de l'argent facilement, oublie vite. Ca ne sera jamais facile. 

TU es responsable, l'unique responsable d'êtres vivants qui ne sont pas les tiens. C'est une pression énorme. Il peut arriver n'importe quoi : un bobo, un accident et même des fois bien pire. Comme chez les parents tu me diras, seulement c'est chez toi qu'ils passent la plus grande partie de leur journée, de leur semaine, et il y a de fortes chances que les bobos arrivent chez toi. 

Si tu as un ou deux agréments, qu'ils arrivent à être callés ensemble sur les siestes, peut êre que tu auras la chance de t'asseoir une petite heure sur ton canapé. C'est vrai que n'importe quel employé qui a sa pause déjeûner d'une heure ou deux et prend le temps de s'asseoir en regardant son téléphone, lisant un bon bouquin ou faire quelconque activité, ne dérangera personne. Mais toi, tu n'as AUCUNE pause déjeuner, AUCUNE pause de cinq minutes toutes les deux heures (RIP statut salarié rêvé).

J'ai le regret de te dire que si tu arrives à avoir un petit moment pendant la sieste, il ne sera pas souvent "pour toi". Non, tu auras le nettoyage à faire, les activités à préparer, les salaires et autres calculs à préparer, les cahiers de transmissions à remplir et la surveillance régulière de tes loupiots. 

Et puis, par rapport à ça, petite précision : Votre assmat a le droit de s'accorder une courte sieste elle aussi pendant la sieste des enfants. Ca peut paraître très bizarre, mais cette petite sieste de 20 minutes est recommandée par les puericultrices et nous avons même une partie consacrée à cela durant notre formation. Apprendre à lâcher prise et recharger les batteries en un temps suffisamment court pour ne pas être en sommeil profond et entendre ce qu'il se passe, et suffisamment long pour repprendre la journée avec le maximum d'attention et d'énergie.

Ensuite si tu es agréée pour trois ou quatre, oublie les moments calmes : tu es partie pour des journées sportives ! 

Les journées d'une assmat (digne de ce nom je te l'accorde) sont rythmées entre les jeux libres, les sorties au parc, à la bibliothèque, à la ludothèque, à la médiathèque, dans les jardins, les activités manuelles, les ateliers, les lectures, pâtisseries, parcours de motricité, lectures, comptines, les repas, les siestes, les changes, le rangement, le nettoyage, les préparations ... 

Si tu prends ton métier un peu au sérieux tu rechercheras des activités en fonction de l'âge des enfants que tu accueilles, tu organiseras tes journées en fonction des rythmes de chacun et tout cela fait que : 

          Ce n'est pas un métier où l'on est payé(e) à rien faire. 

A ceux qui pensent que l'on est super riches en étant assmat :

Bon je mets de côté les assmats parisiennes dont je viens de découvrir les tarifs ^^ 

Blague à part, aucune assistante maternelle ne touche la même chose. Cela dépend de la ville, du secteur, du quartier, de la demande, de SES tarifs, du nombre d'enfants accueillis, du nombre d'heures, du nombre de semaines à l'année ... bref d'un tas de choses. 

Lorsque j'ai commencé ce métier, j'ai touché pendant un an et demi environ 500€ par mois. Rien de plus. Et ça n'était pas un problème, c'était ce que je voulais faire, et j'adorais ça. Mais beaucoup d'assmats en France travaillent plus de 50h par semaine pour moins de 1000€ par mois. Et pour celles qui gagnent mieux, ce n'est pas acquis.

Que l'on gagne correctement sa vie ou pas, en étant assmat RIEN n'est stable. Le salaire d'une assmat au cours de l'année peut passer du simple au double, et elle peut aussi tout perdre d'un coups. 

Lorsque nous perdons un contrat ou plusieurs du jour au lendemain, grâce à nos supers nouveaux calculs Pôle Emploi, nos droits sont bien souvent lamantables. 

La retraite ? Tu peux oublier, ou souscrire à une bonne complémentaire si tu es plus responsable que moi. 

 

A ceux qui pensent que nous sommes des gardiennes d'enfants :

Ce terme datant de 1846, est toujours d'actualité dans certaines bouches. Oui Oui. 

Alors non nous ne gardons pas des moutons, nous ACCUEILLONS des enfants à notre domicile à la journée. Au cas où tu n'as jamais vu d'enfants de ta vie, ils ne se gardent pas tout seuls, à moins de finir complêtement amorphes et en tant que professionnel(le) de la petite enfance, ce n'est pas notre but. 

A ceux qui pensent que l'on est payées à jouer :

Alors j'ai envie de dire à ces gens là de venir passer une journée avec moi. Ce n'est pas seulement un monde de chansons mignonnes, d'un gros nez rouge et de confettis. 

Il y a une charge mentale énorme, des cris, des pleurs, des adaptations difficiles, des crampes, des tendinites, de la fatigue, du stress. 

Il y a les conflits avec les parents, les salaires qui n'arrivent jamais, le risque de perdre son métier tous les cinq ans, la réputation. 

Et puis oui, heureusement, il y a les jeux, les rires, la joie, les anniversaires, les danses, les chansons, les fêtes. Et c'est ce que je retiens le plus car je dis souvent que je vois mon métier comme une fête, même quand je vis un moment difficile. 

J'ai toujours le sourire car j'aime ça, j'ai choisi cela en sachant dans quoi je me lançais. Et on ne vas pas s'excuser d'aimer notre travail, et que celui ci consiste en partie à "jouer". 

A tous les jaloux frustrés (si vous l'êtes encore après cet article) : 

      Les assmats le sont car ELLES L'ONT CHOISIS. La vie est faite de choix, libre à toi d'en faire ce que tu veux. 

 

A ceux qui pensent que nous ne méritons pas de congés payés :

Oui c'est assez bizarre dit comme ça mais je repense à un adorable collègue de mon mari qui lui a dit un jour : "mais je comprend pas pourquoi on doit les payer quand elles partent en vacances ! Elles n'ont même pas nos enfants!"

Tout simplement parceque nous sommes ... aussi étrange que cela puisse paraître : salarié(e)s ! Et que comme tous salariés travaillant toute l'année, nous avons le droit à cinq semaines de congés PAYES. 

Et comme VOUS êtes l'employeur, vous vous engagez à respecter les droits de votre EMPLOYE(E). 

J'aimerais bien que votre patron vous dise que vous ne méritez pas d'être payé pendant vos vacances ... après tout, vous n'êtes pas au travail. 

 

A ceux qui pensent que nous n'avons pas de vie privée en travaillant sur notre lieu privé :

Oui car ça ... c'est tout un art ! 

- Si j'arrive un peu en retard, c'est pas grave, MOI je travaille, elle elle ne mettra pas mon enfant à la porte.

- Si je lui amène mon enfant malade, c'est pas grave, MOI je travaille je ne peux pas faire autrement. 

- Si ELLE est malade ensuite, c'est une blague ? Comment je fais pendant deux jours sans elle ? 

- Si je la paie en retard de plusieurs jours voire semaines, ce n'est pas grave, moi j'attend la CAF.

- Si je regarde son emploi du temps dans son salon pour voir si elle est dispo un soir en semaine, ce n'est pas grave, elle n'a rien à cacher.

Enfin bref ... on pourrait en écrire des centaines. Chacune avec nos expériences. 

Mais OUI nous avons aussi des factures à payer, nous aimons nous aussi, comme vous, être payée en temps et en heure, nous tombons malade nous aussi, souvent à cause de vos enfants, nous avons des rendez-vous en général le soir après le travail car on ne trouve rien le samedi, nos avons nos courses à faire, du ménage, une séance de sport, une soirée, enfin ... comme vous quoi :)

A ceux qui pensent que c'est cool, puisqu'on peut aussi s'occupper de nos enfants.

Lorsque j'ai commencé, c'est vrai que c'était génial. Ma fille avait 6 mois, et j'accueillais une autre petite fille de 10 mois. M'occupper des deux à été génial et facile. J'avais trouvé un compromis super : voir ma fille grandir et travailler en même temps. 

Mais ma fille a grandi et j'ai compris que ce métier pouvait même éloigner de ses propres enfants. 

Lorsqu'ils sont plus grands, qu'ils demandent de l'attention, mais que nous avons en accueil les autres enfants, VOS enfants passent toujours après. VOUS êtes au travail, et durant le temps qu'il vous est demandé, vous avez des responsabilités. Combien de fois je dois dire "attend", "pas maintenan", "je m'occuppe d'abord des bébés" à ma fille, et ça me brise le coeur mais c'est comme ça. Je suis au travail, comme son papa, mais lui en étant à l'extérieur, n'a pas à lui rappeler toutes les cinq minutes. Alors c'est compliqué. 

Quand vos enfants auront besoin de vous en sortant de l'école, pour les devoirs par exemple, ils ne pourront pas avoir TOUTE votre attention : vous serez encore au travail et ne serez pas disponible. Si vous finissez tard (comme moi au début de ma petite carrière), vous ne donnerez pas le bain à vos enfants et n'assisterez peut être même pas à son coucher. 

Ce n'est pas si évident que ce que l'on peut croire. 

 

Conclusion : 

Ce n'est pas un coup de gueule, plutôt une manière de répondre clairement comme j'aime le faire. 

J'exerce un métier magnifique, que j'adore partager. Mais c'est pour moi bien plus qu'un métier. Si je devais résumer le métier d'assistante maternelle en une seule ligne je dirais : 

TEMPS PLEIN

Temps plein car, déjà, nous couvrons une plage horaire énorme : nous commençons avant les parents, nous terminons après eux. En dehors de nos heures de travail, il y a le rangement, le nettoyage, les préparations, nos tâches ménagères en général. 

Mais il y a aussi tout ce que vous ne voyez pas : l'organisation, la réflexion, les recherches, les formations durant les soirées ou les week-ends pour être toujours au niveau, les conseils aux parents, l'inquiétude sur un enfant ou une pensée particulière. C'est 7j/7. Tant que je ne suis pas en vacances, je travaille. Même le week-end. Ca ne s'arrête jamais. 

Alors si tu n'es pas VRAIMENT passionné(e), et prêt(e) à te lancer là dedans, pense bien à toutes les personnes que tu impliqueras dans ton choix. Ta famille, les enfants, les parents et toi même. 

Bravo à toutes les assmats qui aiment leur métier, qui le rendent encore plus beau. 

Merci d'arrêter de penser que tous les restaurants chinois vendent du chien, que tous les gitans volent des poules et que toutes les nounous battent les enfants. 

Tous ces clichés énnoncés dans cet article auront la vie dûre, mais j'espère avoir éclairer déjà quelques personnes ;) 

BON WEEK-END à vous !!

 

 

blog assistante maternelle nounou petite enfance

2 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (4)

Dec
  • 1. Dec | 28/09/2017
Super, top, genial ... Tellement ca !! Merci
aurelie-assmat
  • 2. aurelie-assmat (site web) | 30/09/2017
ahaha oui ^^
AméLie
  • 3. AméLie | 01/03/2018
Une grand BRAVO à vous pour votre site. Je le trouve très bien pensé, agréable à visiter et clair. Vous racontez avec humour votre métier et en plus vous le faîtes bien, j'ai pris beaucoup de plaisir à lire chacune de vos rubriques.
Vous aimez être assmat et ça se voit, continuez comme ça !

Je commence ma formation la semaine prochaine et j'espère y prendre autant de plaisir que vous...

Amicalement.
aurelie-assmat
  • 4. aurelie-assmat (site web) | 06/03/2018
Oh merci beaucoup pour ce message très agréable ! Je vous souhaite la bienvenue dans ce monde des nounous, je vous souhaite de vous épanouir également car c'est un métier fantastique !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau